Version PDF Imprimer cette page

FO combat les COMUE et la soumission du CNRS à la politique de site

 
Pour la défense du CNRS contre les COMUE
 
Pour l'abandon de la politique d'austérité (pacte de responsabilité)
 
        VOTEZ FO aux élections professionnelles (à partir du 15 novembre 2014)

 

La loi Fioraso de juillet 2013 poursuit la logique de la loi LRU (2007) d'autonomie renforcée des universités. Elle donne la priorité aux « politiques de sites ». C'est la territorialisation du service public d'enseignement supérieur et de recherche via des regroupements régionaux qui mettraient en œuvre des « schémas régionaux d'enseignement supérieur, de recherche et de l'innovation ». C'est également un moyen de soumettre la recherche publique aux besoins du privé.

La direction du CNRS prétend que l'on peut articuler une politique nationale de recherche avec les politiques de sites. La réalité, en particulier dans le cas des communautés d'université et d'établissements (COMUE), c'est l’objectif de mutualiser et de soumettre le CNRS aux réorganisations décidées au niveau des regroupements.

FO revendique l’abandon du pacte de responsabilité, des 50 milliards de coupes dans le budget du service public, pour donner les moyens aux établissements de fonctionner et de créer les emplois de titulaires nécessaires.

Lire la suite dans le PDF ci-joint ...