Imprimer cette page

Histoire et principe de la CGT-FO

Née en 1895 sous l’appellation CGT, la CGT-FO est apparue sous ce sigle en 1948 à l’initiative de militant(e)s refusant l’emprise du parti communiste sur la CGT. Continuateurs de la vieille C.G.T., ils ont voulu reconstruire une organisation indépendante des partis politiques, des gouvernements, du patronat et des églises.

Ainsi, par principe Force Ouvrière ne prend pas position à l’occasion des consultations politiques électorales à tous les niveaux.

Fondamentalement attachée aux valeurs républicaines (Liberté - Égalité - Fraternité - Laïcité), elle défend le service public et la sécurité sociale comme des structures assurant des droits égaux aux citoyens.

Pour défendre leurs intérêts, les salariés, faibles individuellement face à l’employeur, doivent s’organiser et se rassembler dans le syndicat. Le syndicat se bat toujours pour que les augmentations individuelles soient le moins possible utilisées pour faire jouer la concurrence entre les salariés. Pour cela, dans la Fonction Publique il revendique :

1) un grand nombre de promotions,
2) des règles fixes et nationales (barème), pour leur attribution,
3) la prise en compte de l’ancienneté, qui est ce que les salariés ont de plus en commun.


Page précédente: Statuts SNPREES-FO 35
Page suivante: Le SNPREES-FO