Version PDF Imprimer cette page

Profession de foi FO au Comité Technique

 

 Liste SUPAUTONOME-FO et SNPREES-FO

présentée par la FNEC FP FORCE OUVRIÈRE

Le jeudi 4 décembre, tous les personnels titulaires et non-titulaires de l’université (ainsi que les personnels IT et chercheurs hébergés) sont appelés à élire leurs représentants au Comité Technique de l’université.

Le Comité Technique que vous allez élire sera consulté sur tous les projets ayant des conséquences concrètes en termes de carrières, de mobilité, de postes et de budget, de conditions de travail…  Cette élection détermine également la composition du CHSCT de notre établissement.

Ce nouveau CT devra se prononcer sur les regroupements d’universités, les réorganisations de services, la fusion de composantes et de services, ou encore la suppression ou la création de postes BIATSS, enseignants et enseignants-chercheurs et contractuels.

Au CT de l’université, les élus de la liste SNPREES-FO et SUPAUTONOME-FO présentée par la FNEC FP-FO :

-        S’opposeront à tout gel de poste lors des campagnes d’emplois.

-        Défendront dans les campagnes d'emplois, l'ouverture de postes statutaires, sur concours, respectant les disciplines et les qualifications.

-        Exigeront la consultation systématique du CT pour toute réorganisation et défendront les personnels concernés ; en particulier, ils s’opposeront à toute externalisation.

-        S’opposeront, sur les politiques indemnitaires, à toute individualisation et défendront les droits nationaux menacés par les politiques d’établissement au nom de « l’harmonisation ». Dans le contexte du gel du traitement, ils défendront l’augmentation des taux des primes et leur alignement minimum sur des taux nationaux, s’ils existent.

-        S’opposeront au non renouvellement des contractuels et revendiqueront que l’ensemble des éligibles au dispositif de titularisation de la loi Sauvadet puisse en bénéficier.

-        S’opposeront au blocage des carrières des personnels PRAG et PRCE (diminution ou blocage de la note).

-        Défendront les droits à congés des personnels enseignants et BIATSS. Pour les BIATSS, ils s’opposeront à l’application de la circulaire GILLE qui enlève des congés en cas de congés maladie ou maternité, et la proratisation des RTT. Pour les enseignants, ils veilleront au respect des droits à congés de la circulaire nationale du 30 avril 2012 obtenue par Force Ouvrière (si les congés maternité surviennent pendant les congés, ils doivent prolonger d’autant ces congés).

-        Revendiqueront, concernant les enseignants, l’application intégrale du référentiel national, contre le travail gratuit, qui pour les tâches autres que l’enseignement et la recherche, respecte l’équivalence officielle stipulant que toute heure de travail (dit effectif) correspond à 0,24 heure TD. 

-        S’opposeront à toute mesure locale qui fasse pression sur les enseignants pour qu’ils acceptent une modulation à la hausse de leur service d’enseignement.

-        Demanderont la consultation du CT sur toute mesure ayant une incidence sur les conditions de travail, et demanderont si nécessaire la convocation du CHSCT.

-        Demanderont le respect de la santé et de la sécurité au travail, et exigeront le recrutement des médecins du travail nécessaires pour la visite médicale à laquelle ont droit tous les personnels salariés (visite annuelle de droit à la demande des agents).

-        Lutteront contre toute forme d’arbitraire et de harcèlement, générateurs de souffrance au travail.

-        S’opposeront aux pratiques clientélistes.

-        S’opposeront à la multiplication des tâches administratives et procédures bureaucratiques.

Quel que soit le devenir des projets de fusion des universités rennaises et de restructuration visant à diminuer la masse salariale, les élus de la liste SNPREES-FO et SUPAUTONOME-FO demanderont le respect des engagements pris : les BIATSS ne doivent pas être contraints de re-candidater sur leur poste, et les enseignants doivent avoir la totalité de leur service dans leur université.

Les élus FO au CT et les représentants au CHSCT rendront compte de leurs déclarations et de leurs votes.

Les revendications sont légitimes ! Au sein du CT, FO défendra les personnels de toutes catégories en toute indépendance.

Lire la profession de foi de la liste FO dans le doc PDF ci-joint.